Un papa heureux

Avec Internet, je passe aux nouvelles plaques d’immatriculation en quelques clics !

plaque-immatriculation-en-ligne-nouvelle-voitureÇa y est, je me sépare de ma vieille voiture que je possède depuis de nombreuses années. Ça fait 20 ans qu’elle m’accompagne au travail, dans mes voyages, dans des moments heureux et malheureux et maintenant, il est temps de tourner une page. J’achète pour la première fois un véhicule neuf, sorti tout droit de l’usine ! C’est donc aussi la première fois que je vais immatriculer ma voiture avec le nouveau SIV, en vigueur depuis 2009. Et j’ai décidé de commander mes plaques d’immatriculation en ligne puisque nous avons désormais la possibilité d’effectuer cette démarche sur le web. C’est beau la technologie, ne trouvez-vous pas ?

Des numéros de plaque à prix d’or

Je ne peux évidemment pas choisir le numéro de ma plaque d’immatriculation en ligne, contrairement à certains pays. D’ailleurs, savez-vous qu’à Dubaï certains numéros se vendent à des prix très élevés ? Un homme d’affaires indien vient de s’acheter aux enchères le numéro 5 pour 8 millions d’euros. Cela parait tellement exorbitant ! Mais le record historique revient à un autre homme d’affaires qui s’est octroyé en 2008 aux Emirats Arabes Unis le numéro 1 pour 14,2 millions de dollars ! Heureusement, en France, nous n’avons pas ce genre de dérive. Si l’on ne peut pas choisir nos numéros, nous pouvons sélectionner le département que nous souhaitons afficher sur nos plaques. Ce dernier n’est plus imposé en fonction de notre lieu de résidence.

La possibilité de pouvoir choisir son département

Au moment de commander ma plaque d’immatriculation en ligne sur pl-24.fr, j’ai donc été confronté à ce choix. Quel numéro de département inscrire ? Moi qui suis très attaché à mes origines bretonnes natales, mais qui vis actuellement à Paris, sans compter les innombrables villes dans lesquelles j’ai dû poser bagage, le dilemme était cornélien ! Alors, sachant que les départements de Paris et sa région sont souvent mal perçus sur les routes de France, j’ai finalement choisi la Bretagne. Ainsi, je vais pouvoir arborer fièrement mon « 56 » sur ma nouvelle voiture.

Laisser une réponse

*